Office de Tourisme des Coteaux du Jura
Office de Tourisme des Coteaux du Jura

La reculée de Baume-les-Messieurs

Un des plus beaux exemples de reculée jurassienne...

Qu'est-ce qu'une reculée ?

Les reculées constituent l'un des paysages les plus typiques du Jura.

Le terme a été défini par les géographes du XIXe siècle à partir du mot local "culée", utilisé depuis très longtemps par les Jurassiens pour désigner ces curieuses vallées.

Pour les géographes, une reculée est une longue vallée qui pénètre à l'intérieur d'un plateau calcaire à couches horizontales et qui se termine brutalement en "bout du monde", au fond d'un cirque calcaire au pied duquel jaillit une résurgence.

En savoir plus sur la formation des reculées.

La reculée de Baume-les-Messieurs constitue sans doute le plus bel exemple de reculée. Elle incise le plateau calcaire sous forme d'une vallée ramifiée, dont chaque diverticule se termine par un cirque, au pied duquel sort une résurgence qui alimente la Seille. Fortement digitée, elle se divise en deux branches majeures à 4km de son débouché sur le bas pays : la branche nord part vers le village de Ladoye-sur-Seille, en passant par Blois-sur-Seille, et la branche sud vers le village de Baume-les-Messieurs. 

L’Abbaye impériale de Baume-les-Messieurs

Un site incontournable, gorgé d’histoire…

L'abbaye impériale de Baume-les-Messieurs est signalée dès 869. A l'époque, elle était une dépendance monastique de l'abbaye féminine de Château-Chalon. En 890, l'abbaye est confiée à l'abbé Bernon (abbé de Gigny). C'est lui qui fonda l'abbaye de Cluny avec l'aide de six moines de Baume et six moines de Gigny-sur-Suran.

L'essor de l'abbaye de Baume commence au XIe siècle en devenant l'un des principaux monastères  du diocèse de Besançon.

C'est au XIIe siècle que l'abbaye prend le titre « d'abbaye impériale », suite à la décision de l'empereur Frédéric Barberousse.

En 1147, Baume est soumis à l'autorité de Cluny. C'est à partir de ce moment que son déclin commence. A la fin de XVIIIe siècle, les derniers moines seront convertis en chanoines séculiers. A la révolution les moines quittent l'abbaye et une partie de celle-ci se privatise.

Cette abbaye bénédictine, qui a suivi l'influence de Cluny, offre aujourd'hui un ensemble architectural impressionnant, dont certains éléments sont typiques du premier art roman jurassien.

L'église abbatiale Saint-Pierre date du XIe siècle et est classée aux Monuments historiques depuis 1849. L'église est composée d'une nef de 71 mètres de long et de dix travées. Un retable flamand du XVIe siècle se trouve dans le chœur. Il fut offert par la ville de Gand à l'abbé Guillaume de Poupet. Ce retable est d'une envergure de 5,60 mètres. Remarquablement peint et sculpté, il représente la vie du Christ de sa naissance à la crucifixion.

L'église comprend aussi de nombreuses sculptures funéraires, comme des dalles et des tombeaux des XIIe et XIVe siècles. A titre d'exemple, on peut citer le tombeau de Renard de Bourgogne, comte de Montbéliard, et celui de Jean de Watteville, abbé à Baume-les-Messieurs. Un lot de statues bourguignonnes d'une grande qualité d'exécution y est également présent.

Plus d’informations sur l'Abbaye de Baume-les-Messieurs : visites, horaires, tarifs…

Un site clunisien

La Fédération Européenne des sites clunisiens a pour objectif de rassembler les lieux qui, en Europe, ont contribué à l’extraordinaire rayonnement de l’abbaye de Cluny (Bourgogne du sud), du Xe au XVIIIe siècle! : rayonnement spirituel, artistique, économique, politique et social. Les moines de Cluny furent à l’origine de l’émergence de centaines de bourgs et de villes. Chacun d’entre eux est détenteur d’une parcelle de cet héritage culturel européen unique.Le réseau des sites clunisiens est un grand itinéraire culturel du Conseil de l’Europe, dont fait partie l'Abbaye de Baume-les-Messieurs.

 

En savoir plus sur les sites clunisiens : www.sitesclunisiens.org et www.clunypedia.org

Grottes et cascades de Baume-les-Messieurs

Un site naturel d’exception…

Les grottes de Baume-les-Messieurs se situent au flanc de l'une des trois vallées dont la formation a duré plus de 200 millions d'années. Situées à 120 mètres sous terre, les grottes offrent un itinéraire de 500 mètres à travers des galeries et des salles parfois hautes de 80 mètres.

Lors de la visite, vous serez charmé par la féerie des stalactites, stalagmites, rivières et lacs souterrains, ainsi que par les jeux de lumière et l'ambiance musicale. Ces grottes sont également le royaume des chauves-souris et des crevettes aveugles.

Une source appelée « Le Dard » jaillit de ces grottes et dévale en une cascade de tufs où vit une faune diversifiée.

Plus d’informations sur les grottes de Baume-les-Messieurs : visites, horaires, tarifs… 

Les cascades des tufs à Baume-les-Messieurs sont parmi les plus belles d'Europe.

A proximité : grand parking bus et voitures à une minute. Boutique souvenirs, buvette terrasse, tonnelle, abris, grand espace herbeux pour les groupes désirant pique-niquer.

 

 

Baume-les-Messieurs est un village de caractère qui figure parmi les sites incontournables du Jura.